La taille des rosiers

La taille des rosiers se fait à deux périodes différentes dans l’année : en automne et au printemps. La taille d’automne est un nettoyage avant l’hiver. Celle de printemps, plus stricte, favorise le départ des nouveaux rameaux pour l’année à venir.

Tailler les rosiers arbustifs remontants

  • En fin de floraison, retirer un tiers des branches qui ont fleuris en coupant au niveau d’un bourgeon tourné vers l’extérieur.
  • Enlever toutes les branches qui s’entrecroisent au centre de l’arbuste.
  • Couper ensuite toutes les branches mortes situées à la base.

Tailler les rosiers grimpants non-remontant

  • Couper tous les rameaux ayant déjà fleuri, le plus bas possible. Attention à ne pas couper ceux qui n’ont pas encore produit de fleurs.
  • Supprimer également quelques vieilles branches ainsi que le bois mort.
  • Courant mars, attacher tous les rameaux ensemble en prenant soin de ne pas les casser. Cela favorisera la production de fleurs.

Tailler les rosiers couvre-sols

  • La première année, en mars, couper les deux tiers du branchage, puis retirer le bois mort.
  • L’année suivante, en novembre, raccourcir les branches d’un tiers de leur longueur avec une cisaille, puis reprendre celles qui ont été taillées trop haut à l’aide d’un sécateur.